Publié le :

La startup Voodoo rachète pour 300 millions de dollars, Beach Bum, un studio axé sur les jeux mobiles de cartes et de plateau

#Startup

La startup Voodoo, alumni de LINCC, la plateforme d'innovation de Paris&Co dédiée aux industries numériques culturelles et créatives, vient de réaliser l'acquisition la plus importante de son histoire en mettant la main sur Beach Bum : un studio israélien axé sur les jeux mobiles de cartes et de plateau. 

 

Créé en 2013, la startup française Voodoo est spécialisée dans le jeu vidéo mobile Plus précisément des « hypercasual games » (jeux « hyper-décontractés »), des titres très faciles à prendre en main et dont les parties n'excèdent pas quelques minutes (« Paper.io », « Helix Jump », « Keep it alive! »). Le groupe tricolore en est devenue une référence mondiale puisque le nombre de téléchargement de ce type de jeux a connu un bon pendant et après les multiples confinements. Fin juillet, GBL - holding des familles Frère et Desmarais - a pris près de 16 % du capital de la start-up, moyennant 250 millions d'euros environ. En 2018, le groupe avait fait un tour de table de 200 millions de dollars auprès de la banque américaine Goldman Sachs. Deux ans plus tard, Voodoo fait entrer à son capital Tencent, le géant chinois de la tech et du jeu vidéo. A termes, Voodoo souhaite tendre vers un modèle de bonus payant, alors que la firme française se rémunère aujourd'hui quasi intégralement avec l'affichage de publicité au sein de ses jeux. Voodoo a vu son chiffre d'affaires annuel bondir de 1,13 million à 360 millions d'euros entre Depuis 2016 Voodoo a vu son chiffre d'affaires annuel bondir d’années en années, passant de 1,13 millions à 360 millions de dollars en 2019. Avec ce rachat, Voodoo veut diversifier ses activités et pousser les feux sur le segment du « casual games ».

Retrouver Voodoo sur :

- Facebook

- Linkedin

 

Partager sur :

Lire aussi #Startup

Rencontre avec Jules Dubernard, co-fondateur de RapMinerz, le data-média qui décrypte le rap français

propulsé par LINCC

     

RapMinerz est un data-média qui explore le rap français. Utilisant une technologie innovante de récolte et d'agrégation de données, RapMinerz créé chaque semaine plusieurs formats multimédias qui proposent une nouvelle approche journalistique. La ligne éditoriale de RapMinerz ? Raconter le rap, ses artistes, ses processus créatifs et ses sujets à travers toute la richesse de ses données. Ancien journaliste-rédacteur en chef, aujourd’hui entrepreneur et co-fondateur de RapMinerz, Jules Dubernard est avant tout passionné par le rap et les nouvelles formes de création vidéo sur internet. Il nous raconte son média.

 

RapMinerz est un projet accompagné par Mediastart, le programme d’accompagnement dédié aux médias émergents porté par LINCC et le Labo de l’édition (Paris&Co).