Publié le :

[#Droits des femmes] Valerie Beranger: “J’ai levé des fonds auprès d’une femme et c’est le bonheur”

#Évènement

Valerie Béranger est fondatrice de JTVKids, startup accompagnée par LINCC. Il s'agit d'un média qui propose un Journal Télévisé aux enfants afin qu’ils apprennent de manière ludique et agréable.

 

En tant que femme entrepreneure avec vous déjà levée des fonds?

J’ai levé des fonds auprès d’une femme et c’est le bonheur ! C’est une Business Angel, investie et qui me pousse à avancer. Elle a une grande capacité à rester positive, elle m’aide à aller de l’avant.

 

Le fait d'être une femme a-t-il déjà été un frein dans l’univers professionnel ?

Oui, le fait de gérer sa maternité c’est factuel…  Et la maternité ne dure pas seulement 9 mois ! C’est peut être plus difficile pour une femme d’accepter d’être absente souvent dans son rôle familial. En tous cas mon enfant a été moteur dans la création de mon entreprise, c’est un super petit coach !
Parmi les phrases déplaisantes ? "J'espère que vous avez un bon mari", de la part d'investisseurs. Ils ne pensaient pas à mal, mais la question aurait été tournée différemment pour un homme… Bref, j’ai menti !

 

Êtes-vous investie à titre personnel dans des initiatives pour la défense des droits de la femme ? Si oui, de quelles manières ?

Oui, je suis au comité stratégique d'IWF France … c’est là que j’ai rencontré ma super Business Angel.

 

Quels sont selon vous les « avantages » et les « inconvénients » d’être une femme dans votre métier actuel ?

Ma chance c’est le calendrier favorable aux femmes aujourd’hui…  Il y a une vraie volonté de les voir émerger à de beaux postes sur ce coin de terre européenne… Ce n’est plus un inconvénient d’appartenir à mon genre. Coup de bol, les femmes sont courageuses. Elles ne se défilent pas, une femme qui vous fait une promesse c’est une promesse tenue.

Coup de bol, les femmes sont courageuses. Elles ne se défilent pas, une femme qui vous fait une promesse c’est une promesse tenue.


Au cours de votre carrière avez-vous observé une augmentation du nombre de femmes dans votre secteur ? Et un meilleur accès à des postes stratégiques?

Non, pas assez, il y a un travail qui a été fait par des femmes extraordinaires et qui est en train de se structurer, de s’organiser, via des réseaux fiables et forts, puissants et mondiaux. Cependant on retrouve une minuscule part de femme au CES par exemple, et pas encore assez de femmes dans la Tech. Je souhaiterais que l’on puisse s’organiser pour être suffisamment fortes pour pouvoir aider et tendre la main.

 

Quelle(s) femme(s) vous inspire au quotidien ?

Mercedes Erra, elle m’inspire clairement, c’est une des fées du projet.
Elle est avant-gardiste. Elle m’a encouragée ! Elle est constructive, elle a vu du potentiel en moi alors que j’étais en plein combat. Certes, j’avais choisi une belle montagne, mais son discours était très positif. Pas de doute, j’allais la gravir !  Elle est symbolique, à la fois catalane et profondément européenne. Elle a démontré ses combats dans sa propre vie. Pour cela elle est un exemple à suivre.

 

En savoir plus: 

[#Droits des femmes] Juliette Franquet, co-fondatrice de Love Your Waste 
[#Droits des femmes] Échanges avec Clémence Petit, fondatrice d’Equimov
[#Droits des femmes] Interview de Lucie Basch fondatrice de Too Good To Go

Partager sur :

Lire aussi #Évènement