Publié le :

Le marché de la VR aurait-il trouvé sa stratégie de diffusion ?

#Startup #Veille

Ymagis, le spécialiste des technologies numériques pour l'industrie du cinéma, a investi 1,5 million d'euros dans Illucity, un nouveau parc d'aventures en réalité virtuelle.

Le parc a ouvert ses portes tout début décembre 2018 à côté du Parc de La Villette dans le XIXème arrondissement (tout proche du Cargo, le quartier général des startups de LINCC). Les visiteurs pourront s’essayer à une vingtaine de jeux différents, qui nécessitent tous le port d'un casque immersif, une manette dans chaque main et un mini-ordinateur, léger, en sac à dos.

 

Un escape game en réalité virtuelle, un bel argument pour les nouvelles salles de jeux en VR

Parmi la sélection, « La malédiction du corsaire », la nouvelle production du studio Innerspace VR. À bord d'un galion échoué sur le rivage d'une île exotique, les joueurs devront prouver qu’ils sont assez intelligents pour résoudre les nombreux casse-tête qui les mèneront au trésor du Corsair ! Si les joueurs n'atteignent pas le trésor avant le lever du soleil, la malédiction du Corsair s’abattra sur eux !  N'attendez plus pour aller tester cette expérience chez Illucity

 

Découvrez le trailer

 

 

Le divertissement hors du domicile, une opportunité pour le marché de la VR

Malgré une offre pléthorique très médiatisée, la VR et ses casques peinent à convaincre le grand public : selon des chiffres évoqués en 2017 par Le Monde, sur la plateforme de jeu vidéo Steam, la proportion d’utilisateurs mensuels de périphériques VR ne s’établissait qu’à 0,23% du total de joueurs. En parallèle, Paris et les autres agglomérations françaises ont vu naître rapidement un grand nombre de salles dédiées aux jeux en VR (Mk2 VR, Mind Out, Sparkling VR entre autres). Proposer au public une interaction forte entre réel et virtuel dans un lieu dédié est l’ambition des nouveaux lieux de jeu comme Illucity car l’acquisition de nouveaux joueurs dépendrait de l’environnement de jeu.

A l’image des salles d’arcade qui avaient permis de démocratiser et de diffuser largement les jeux vidéo dans les années 80, les salles proposant des expériences immersives et collaboratives pourraient aider à séduire le grand public.

Les créateurs de contenus VR comme Innerspace ont donc devant eux de nouvelles opportunités de diffusion auprès d’un public en recherche de nouvelles sensations et émotions de jeu.

 

 

Partager sur :

Lire aussi #Startup, #Veille