Publié le :

2018 : l’année des 1 000 startups accompagnées par Paris&Co

#Incubation

C’est le printemps, on fait le bilan ! L’exercice est coutumier mais c’est toujours avec une grande fierté que l’équipe incubation de Paris&Co, soit 35 collaborateurs, dévoile les chiffres révélateurs du succès des startups accompagnées en 2017. Au menu : plus de femmes - mais pas encore assez, plus de startups internationales, des programmes plus vertueux... Et toujours plus de startups et de partenaires qui font confiance aux programmes d’incubation de Paris&Co !

2018 : l’année des 1 000 startups accompagnées par Paris&Co !

 

238 en 2015, 302 en 2016 et 431 entreprises accompagnées en 2017. Quoi de plus réjouissant pour Paris&Co que de fêter nos vingt ans d’existence dans le paysage international de l’incubation en atteignant les 1 097 startups accompagnées ?
 

Les 341 startups incubées l'an dernier ont quant à elles cumulé les records : 145 millions € de chiffre d’affaires cumulé (74 en 2016), 2 974 salariés à temps plein, soit près de 9 en moyenne par entreprise. Parmi elles, 38 ont levé plus d’un million de fonds privés, avec un cumul de levées de 139 millions €. C’est le cas de Shippeo, qui a levé 10 millions d’euros pour recruter 40 personnes, de Shift Technology qui a levé 28 millions de $, Privateaser qui a levé 3 millions €, Gymlib qui a levé 3 millions d’euros ou encore Pitchy qui a levé 4 millions €.
 

Certaines entreprises ont été rachetées par des acteurs comme Le Bon Coin pour Kudoz, Datadog pour Logmatic, Spotify pour Niland, ou la fintech Pumpkin rachetée par le Crédit Mutuel.
 

Les alumni de Paris&Co poursuivent leur carrière européenne ou internationale, comme Actility qui lève 70 millions €, GuestToGuest qui a racheté l’américaine HomeExchange et qui a levé 33 millions €, Stootie qui a levé plus de 9 millions €, Safety Line qui a levé 3 millions €. D’ailleurs, deux alumni de Paris&Co et un incubé font partie des 10 plus grosses levées françaises en 2017.

 

 

Ce que disent les startups internationales du programme PLP_Explore

 

« Le programme PLP_Explore de Paris&Co m’a vraiment aidé à comprendre ce qui se passe en France, comment les choses fonctionnent ici et comment faire du business à Paris », Michaela de Sli.do

 « L'identification d'évènements locaux et porteurs pour notre business est l'un des points forts du programme Paris Landing Pack de Paris&Co », Mathilde Monge, UNU Motors

 

Du côté des plateformes d’innovation

Les plateformes d’innovation thématiques, initiées il y a quelques années par Paris&Co constituent des modèles du genre. Elles apportent plusieurs briques essentielles aux startups : de l’accompagnement individuel et transversal, la mise en relation avec les partenaires institutionnels et les grandes entreprises partenaires de la plateforme ou via le Club Open Innovation, la possibilité d’expérimenter leurs solutions innovantes sur le territoire via l’Urban Lab...
 

Les plateformes existantes (Economie circulaire, Immobilier de demain, Rolling Lab, Labo de l'édition, Le Tremplin, LINCC, Smart Food Paris, Tech Care Paris, Welcome City Lab, Upper) poursuivent leur développement et accueillent de nouvelles promotions de startups et de nouveaux partenaires, comme cette année Tetrapak, AG2R, Compagnie des Alpes, Groupe Bel, Citeo, Unibail-Rodamco...

Les collaborations s’enchaînent d’ailleurs entre startups et grandes entreprises. Elior et Nouvéal e-santé s’associent autour du parcours du patient, Elior gagne quatre ans de stratégie en une heure avec Digifood, Unilever Food et Pitchy s'associent, côté e-santé Mensia Technologies collabore avec Covéa, Macadam Tonic et Philips travaillent étroitement ensemble.
 

Côté accompagnement, Paris&Co bichonne toujours plus les startuppers, en s’associant fin 2017 avec le Relais Accueil et l’ALJT pour offrir aux startups de son réseau un accès privilégié à des logements bon marché dans la capitale, ou encore en les accompagnant dans leurs levées de fonds, via le Pitch Day notamment.
 

En parallèle, de nouveaux formats ou programmes ont vu le jour cette année : Paris&Co, l'AFP, la BnF, le CELSA et l'INA ont lancé un appel à candidatures dédié aux projets de médias émergents, dans un programme financé par le Ministère de la Culture et les startups HRTech se sont réunies sous la bannière de la plateforme Rhizome.
 

Paris&Co a également lancé dans le cadre de la plateforme Ville Durable, le programme Economie circulaire, pour faire de ce thème transversal une véritable thématique, qui loin d’irriguer seulement le cœur de métier de certaines startups, devient une condition sine qua non de pérennité de ces jeunes entreprises. Paris&Co a également lancé Le Swave à La Défense, inauguré début 2018.

 

La fintech est-elle encore une ennemie ? Comme Bruno Le Maire, nous pensons au contraire que la fintech évolue et s’adapte à un nouvel environnement plus conscient des enjeux de la planète. Le Swave en est la parfaite illustration : volonté de l’Etat, cet incubateur est soutenu par de grandes institutions financières mais n’en est pas moins tourné vers l’avenir avec des startups comme PayGreen pour des transactions en ligne plus green, Avenseo qui améliore l'accès des TPE au crédit de trésorerie ou Jenji qui veut supprimer les notes de frais papier...

Et demain ?

Comment poursuivre une mission d’intérêt public et de développement économique, en gardant nos valeurs d’optimisme, de diversité, d’engagement, d’expertise et d’exemplarité ? Chez Paris&Co nous oeuvrons à transformer durablement la Cité avec les entrepreneur.e.s. « Plus que jamais, nous travaillons sur les axes d’amélioration identifiés, comme par exemple la proportion de femmes (19 % des entreprises créées ont une femme fondatrice) ou la diversité des profils, en nous associant à des programmes porteurs de sens comme nous venons de le faire avec Willa pour amplifier le succès prouvé par Les Sprinteuses, ou bien sûr avec la French Tech pour le French Tech Diversité », détaille Anne Gousset, directrice de l’incubation de Paris&Co. « Sans compter les sujets qui émergent, comme l’e-sport qui avec l’organisation des Jeux Olympiques en 2024 devrait monter en puissance... Nous réservons encore quelques surprises pour 2018 ! »

« Le calendrier est favorable aux femmes aujourd’hui. Il y a une vraie volonté de les voir émerger à de beaux postes sur ce coin de terre européenne », Valerie Beranger, fondatrice de JTVKids.

« J'ai fondé Too Good To Go entourée de femmes et ce n'est qu'au bout de plusieurs mois que le premier homme est arrivé », Lucie Basch créatrice de l’application Too Good To Go.


> Le bilan 2015

> Le bilan 2016

Partager sur :

Lire aussi #Incubation

Appel à projets - Le BD Lab recrute des projets BD innovants !

propulsé par Labo de l'édition

Le BD Lab, ce sont des rencontres mensuelles entre auteurs tout au long de l’année dédiées à l’innovation dans la BD. Vous êtes auteur et vous cherchez à développer un projet de BD innovante, une bande dessinée animée, un récit graphique numérique, une œuvre sans cases ou en turbomédia ? Venez développer votre projet au contact d’auteurs ayant les mêmes ambitions que vous. Postulez dès maintenant pour intégrer le BD Lab ! 

Top départ de MEDIASTART avec 16 projets lauréats

Paris&Co et ses partenaires, l’Agence France-Presse, la Bibliothèque nationale de France, le CELSA et l’Institut national de l’audiovisuel, sont heureux de présenter les 16 projets lauréats de MEDIASTART qui constituent la première promotion de ce programme d’accompagnement dédié aux porteurs de projet et aux très jeunes sociétés ayant la volonté de développer un média émergent.